Urgent : à ne pas rater… en 2011, Martin Szekely

Qu’est-ce que vous risquez d’avoir raté en 2011 ? Il vous reste encore quelques semaines pour répondre (ou éviter de répondre) à cette question. Pour ma part, je peux vous mettre sur la voie : l’exposition « Martin Szekely, ne plus dessiner », au Musée national d’art moderne du Centre Pompidou, qui s’achèvera le 2 janvier 2012. Un véritable écrin pour un concentré de pur design !

Pour la première fois, le Centre Pompidou rassemble vingt pièces de recherche et vingt produits industriels qui renouvellent la question originelle de l’usage de l’objet et éclairent d’un jour nouveau le travail du designer. Mon produit préféré dans ce parcours est sans conteste le cadre numérique édité par Parrot, à la fois écran et miroir, qui permet de voir en quelque sorte entre la photo et soi-même. Comme l’explique le designer, on peut y superposer son portrait et son reflet inversé. Vertigineux, non ?

Martin_Szekely_1Côté mobiliers, les créations au design le plus aérien, qui portent le mieux la marque de fabrique du designer, sont certainement les étagères. Par exemple Heroic Shelves, fort pertinemment choisie pour le carton du vernissage auquel j’ai assisté le 12 octobre dernier (je sais, j’aurais dû vous en parler plus tôt). En aluminium et nid d’abeille, elle allie légèreté et résistance à toute épreuve. Une belle réussite esthétique et industrielle !

 

Martin_Szekely_3 Martin_Szekely_4 Martin_Szekely_6 Martin_Szekely_5

À propos Tony Lemâle

TONY LEMÂLE CRÉE SON AGENCE EN 2004 TOUT EN ENTAMANT UNE COLLABORATION AVEC L'ÉMISSION INTÉRIEURS DIFFUSÉE SUR PARIS-PREMIÈRE, OÙ IL INTERVIENT DANS DE NOMBREUSES SÉQUENCES "RELOOKING" (AVANT/APRÈS).