MON DÎNER AVEC ANDRÉE

En avril 2002, j’ai eu la chance et l’immense honneur d’être assis à la même table qu’Andrée Putman. C’était à la Villa Noailles à Hyères, pendant le Festival international de mode et de photographie. Je travaillais alors au service de presse d’Habitat et venait de scénographier pour le festival des mobiliers prêtés par la marque. Andrée Putman était administratrice de la Villa.

 

Je me souviendrai toujours d’elle, déjà septuagénaire, monter à pied la colline menant à la splendide demeure des Noailles avec ses chaussures à talons hauts, le corps parfaitement droit, arborant cette élégance exceptionnelle qui la caractérise. Pendant le dîner, nous avons parlé du jardin cubiste situé sur le devant de la villa, créé en 1925 par Gabriel Guevrekian. J’ai suggéré timidement qu’il soit réinterprété par un artiste contemporain au travers d’un concours, mais Andrée Putman souhaitait le conserver tel quel. Bien sûr, c’est elle qui avait raison : ce jardin fait partie au même titre que la Villa de notre patrimoine national. Tout comme le jardin vertical du Pershing Hall qu’elle a imaginé avec Patrick Blanc lors de la réhabilitation de l’hôtel en 2001. Dans cette relation particulière de la designer avec les jardins, on peut trouver peut-être l’une des multiples composantes de son talent : ce mélange de maîtrise et de liberté, cette capacité à introduire et à doser des éléments qui vont sortir du cadre et donner vie à un aménagement intérieur.

 

Dans l’un de mes livres, j’avais repris une citation d’Andrée Putman que j’adore et qui traduit bien son état d’esprit, aux antipodes du conformisme et de l’uniformité  : « Le noir est constamment synonyme de luxe, mais la marée – pardon, je ne l’ai pas fait exprès -, la marée noire des années 1980 l’a vulgarisé. Pour moi, un canapé en cuir noir est insupportable tellement il exprime la vulgarisation d’une couleur magnifique… La mode du salon pleine peau cuir noir avec les clubs en face du canapé, ça a été l’assassinat du noir. »

 

Mme Andrée Putman merci pour tout ce que vous avez fait pour le design. Là où vous êtes, soyez-y en beauté.

À propos Tony Lemâle

TONY LEMÂLE CRÉE SON AGENCE EN 2004 TOUT EN ENTAMANT UNE COLLABORATION AVEC L'ÉMISSION INTÉRIEURS DIFFUSÉE SUR PARIS-PREMIÈRE, OÙ IL INTERVIENT DANS DE NOMBREUSES SÉQUENCES "RELOOKING" (AVANT/APRÈS).